Programmation artistique
Concert

13 visions

Clara Lévy

Le 05 juillet 2024 - 19h00

Cat. B

Plein tarif : 15€

Tarif réduit : 11€

Gratuit moins de 12 ans

Tarif réduit sur présentation de justificatif aux 12-25 ans, étudiants, demandeurs d’emplois, bénéficiaires du RSA, personnes en situation de handicap, détenteurs du pass’Noirlac, dispositif YEPS, pass'culture.

La violoniste Clara Lévy orchestre la rencontre rêvée, à un millénaire d'écart, entre la moniale allemande Hildegarde de Bingen et la compositrice et accordéoniste américaine Pauline Oliveros. Une rencontre qui, sous les voûtes de Noirlac, prend une résonance particulièrement puissante.

« Violoniste, improvisatrice et fabricante de son », ainsi qu'elle se définit sur son site Internet, Clara Lévy se consacre à la musique contemporaine avec un goût particulier pour les questions de notation et de mouvement, qui l’amènent à collaborer avec des danseurs et des chorégraphes, mais aussi à se pencher sur les musiques anciennes. Son projet 13 visions est la rencontre rêvée de deux compositrices dont les esthétiques musicales partagent de nombreuses affinités, malgré les siècles qui les séparent : la moniale allemande Hildegarde de Bingen (1098-1179), dont on ne cesse de redécouvrir l'œuvre protéiforme, et l'accordéoniste américaine Pauline Oliveros (1932-2016), grande figure du minimalisme et apôtre du « deep listening ». Leurs visions respectives se croisent au sein d’un cycle de treize pièces pour violon seul. Quelque part entre la composition, l’arrangement et la citation, le point de départ de ce projet est la partition-texte 13 Changes de Pauline Oliveros : il s’agit de treize consignes poétiques s’inspirant d’événements terrestres ou cosmiques, telles que "Se tenir nu sous la lune - la musique nettoyant le corps" (n° 1), "Des éléphants s'accouplent dans un buisson reculé" (n° 4), "Un œuf immobile dans le désert" (n° 7) ou "Un bol chantant de soupe fumante" (n° 9)... 

13 visions conserve la structure voulue par Pauline Oliveros, tandis que ses consignes y déterminent l’univers sonore de chaque pièce, à travers divers modes de jeu et préparations à l’instrument. Les chants d'Hildegarde de Bingen y apparaissent « en négatif » : le violon, tenant le rôle du bourdon, propose une harmonisation sobre des mélodies choisies. Trait d'union entre les "harmonies célestes" de l'Allemande et l'"écoute profonde" de l'Américaine, Clara Lévy orchestre en solitaire une symphonie hautement méditative.


 

Clara Lévy, violon

Murailles Music

Infos pratiques

Concert - 1h - Réfectoire

Pour aller plus loin

video du spectacle play

"13 visions" - teaser