Programmation artistique
Concert

Lagon noir

Quentin Biardeau / Valentin Ceccaldi / Marcel Balboné / Ann O'aro

Le 05 juillet 2024 - 21h00

Cat. B

Plein tarif : 15€

Tarif réduit : 11€

Gratuit moins de 12 ans

Tarif réduit sur présentation de justificatif aux 12-25 ans, étudiants, demandeurs d’emplois, bénéficiaires du RSA, personnes en situation de handicap, détenteurs du pass’Noirlac, dispositif YEPS, pass'culture.

Lagon noir, c’est le fruit de la rencontre de deux musiciens du Tricollectif, du batteur Marcel Balboné et de la voix surnaturelle de la Réunionnaise Ann O’aro : faisant se télescoper jazz, afro-beat, maloya, folk ouagalaise et pop psychédélique, une musique mutante d’une étourdissante liberté.

Qui a un jour vu Ann O’aro sur scène n’est pas près d’oublier son incandescente présence, cette voix magnétique qui évoque les fantômes des plus grandes chanteuses de jazz ; et ces mots sauvages où le créole et le français se mêle à d’autres langues accidentées – ou, comme ici, avec le moré et le bissa burkinabés, ou même l’anglais – pour sculpter une poésie cabossée et abrasive, dans laquelle les mots roulent comme les galets dans les vagues. 

Autour d’elle, Lagon Noir regroupe deux musiciens – le saxophoniste Quentin Biardeau et le bassiste Valentin Ceccaldi – issus du Tricollectif, flamboyant collectif orléanais, et le batteur-percussionniste-chanteur burkinabé Marcel Balboné. Tous quatre nous entraînent dans une musique mutante d’origine non-contrôlée, entre jazz, maloya, folk ouagalaise et pop psychédélique, à la verve rageuse et aux mélodies entêtantes. Une musique qui s’écoute comme on regarderait un film noir. Une langue métissée pour, écrit Ann O’aro, dire « le goût salé de l’eau, les boucles alourdies de pluie, le port et ses armements, l’essoufflement des colonies ».

Quentin Biardeau, saxophone / Valentin Ceccaldi, basse / Marcel Balboné, batterie & percussions / Ann O’aro, chant

Infos pratiques

Concert - 1h - Jardin

Une solution de repli est prévue au dortoir des convers en cas de pluie.

Pour aller plus loin