Programmation artistique
Concert

Le Cri du Caire

Abdullah Miniawy / Peter Corser / Karsten Hochapfel

Le 28 juin 2024 - 21h00

Cat. B

Plein tarif : 15€

Tarif réduit : 11€

Gratuit moins de 12 ans

Tarif réduit sur présentation de justificatif aux 12-25 ans, étudiants, demandeurs d’emplois, bénéficiaires du RSA, personnes en situation de handicap, détenteurs du pass’Noirlac, dispositif YEPS, pass'culture.

Récemment couronné aux Victoires du Jazz, le Cri du Caire nous convie à un voyage mystique guidé par le chant soufi virtuose de l’Egyptien Abdullah Miniawy, conjuguant spiritualité et liberté dans un même désir d’invention et de partage.

« Le Caire, fin 2013. Dans une ville en ébullition où le couvre-feu vient d’être levé après un deuxième coup d’État, où le rêve et la révolte s’affichent en grand sur les murs, où les slogans hostiles aux islamistes et à l’armée résonnent jusque dans les clubs du centre-ville, je me retrouve saisi par la voix d’Abdullah Miniawy au Studio 100Copies, à deux pas de la Place Tahrir. Chanteur, écrivain, poète, slameur et étudiant venu de la ville-oasis d’El-Fayoum, Abdullah agite la scène et les réseaux sociaux par sa voix hypnotique, son mélange unique d’électro, de jazz et de soufisme, à la fois punk, psychédélique, séculaire et avant-gardiste… » 

C’est en ces termes que Blaise Merlin, directeur des festival Jazz Nomades et La Voix est libre à Paris et de la structure de production L’Onde & Cybèle, décrit sa découverte d’Abdullah Miniawy. Saisi par cette voix incandescente, au sens fort du terme, il fera tout pour organiser la rencontre entre ce chant soufi virtuose et les univers de musiciens tels que le sudiste Medhi Haddab, le trompettiste Érik Truffaz, le compositeur et saxophoniste Peter Corser, le violoncelliste Karsten Hochapfel… 

De ces rencontres et de ces concerts mémorables est né un disque enregistré à Noirlac, paru en 2023 et couronné aux Victoires du Jazz dans la catégorie « Musiques du monde ». Entre rock, poésie, jazz, spoken word et volutes orientales, Le Cri du Caire invente un univers d’une grande puissance métaphorique qui fait rimer spiritualité et liberté, et transcende les frontières et les identités.

Abdullah Miniawy, voix - chant - composition / Peter Corser, saxophone - composition / Karsten Hochapfel, violoncelle

Infos pratiques

1h10 - Jardin

Une solution de repli est prévue au dortoir des convers en cas de pluie.

Le site de L’Onde & Cybèle