L’action culturelle est le vecteur indispensable de l’inscription de l’abbaye dans son territoire. Elle construit des partenariats tout au long de l’année

- avec l'éducation nationale

Anne-Laure Auroux enseignante, est missionnée auprès de l’équipe éducative du site afin de réfléchir à des propositions pédagogiques de sensibilisation à l’art et au patrimoine en lien avec les programmes scolaires. Des établissements du 1er degré à l’enseignement supérieur sont également engagés dans des projets artistiques et scientifiques en lien avec le futur aménagement paysager de Gilles Clément pour Noirlac.

- avec des structures socio-culturelles, de pratiques amateurs, associatives...

L’abbaye accueille :
des structures socio-culturelles
, de réinsertion, des foyers d’accueil, facilitant l’accès de leur public au monument, au bocage et aux événements de la saison, donnant lieu parfois à des déplacements d’artistes hors les murs, notamment à la Maison d’arrêt ou au CCAS du Val d’Auron de Bourges.
Des structures de pratiques amateurs : écoles de musique, conservatoires, écoles d’arts…
Différentes structures associatives et culturelles locales autour du projet d’aménagement paysager de Gilles Clément pour l’abbaye.

- dans le cadre de TREAC

Grâce à l’aide de ses tutelles, l’abbaye initie et encadre une action nommée TREAC, (Territoires et Résidences d’Education Artistique et Culturelle) qui vise à enrichir le parcours scolaire des élèves, à la croisées des arts, de la culture et de l’enseignement.

Cette année, l’abbaye pilote jusqu’au mois de mai, un nouveau projet impliquant les jeunes d’Henrichemont et la Cie Caracol autour de la thématique de l’eau, enjeu majeur du XXIème siècle. Le projet mobilise les classes de 6ème A / 6ème D / 4ème (1 classe) / ULIS / CM2 de l’école, les professeurs et l’infirmière du collège d’Henrichemont. Il se déroule en 4 temps de résidence de travail avec les artistes autour :
– de l’aspect mythologique, littéraire de l’eau, l’eau qui inspire
– de l’aspect concret de l’eau
– de l’aspect vital de l’eau
– d’un spectacle créé avec les professeurs d’EPS, mêlant langue des signes, textes, chants et chorégraphie donnant corps aux différentes thématiques abordées.

En savoir plus sur le TREAC 2019

- dans le cadre de l'opération "C'est mon patrimoine"

Elle participe également à C’est mon patrimoine.
Cette opération a pour but d’accueillir les enfants issus des quartiers « politique de la ville », de zones de revitalisation rurale, des jeunes réfugiés, sous-main de justice ou en situation de handicap afin de les sensibiliser au patrimoine et à l’action artistique au travers de différentes journées de découverte.

En savoir plus sur l’opération C’est mon patrimoine menée à l’abbaye de Noirlac en 2019