dimanche 3 mars

16H00

Salle des communs

Conversation avec Anne Sibran

Au travers de sa création littéraire, l’écrivaine Anne Sibran évoque souvent la réalité d’êtres humains qui ne peuvent être séparés des autres espèces qui les environnent. Comment évoquer cette frontière ténue qui sépare l’humain des autres règnes animal et végétal ? Ne sommes-nous pas tous dans le même bateau de la vie ? Sans doute conviendrait-il que nous, hommes et femmes, nous nous arrêtions un moment pour regarder ceux qui nous entourent et les considérer enfin avec respect. Peut-on considérer l’animal et la plante autrement que de simples ressources à notre service ?

 

Nous évoquerons avec Anne Sibran « l’âme de ses voyages », ceux qui l’emmènent loin en quête de sa compréhension du monde. Elle a coutume de dire : « je pars seulement pour partir. Qui le comprend ? » Dans le grand équilibre du monde il ne peut y avoir d’un côté l’homme et de l’autre les autres espèces vivantes. Beaucoup considèrent aujourd’hui que les arbres se parlent et construisent même des relations sociales. La manière dont l’homme traite les animaux est de plus en plus controversée. L’être humain, à ce propos, serait-il, tout simplement arrogant ?

 

Anne Sibran est l’auteur de nombreux ouvrages comme Je suis la bête, Et l’ombre des feuillages pour me faire un manteau ou encore Enfance d’un chaman. Elle est aussi auteure de livres pour la jeunesse et de bandes dessinées. Elle collabore régulièrement avec France-Culture en signant des émissions consacrées à ses différents voyages.
Anne Sibran se rend régulièrement en Amérique Latine, dans les Andes, par exemple pour rencontrer des femmes, des hommes, des enfants, des animaux et des plantes qui l’aident à devenir différente. Une façon pour elle de découvrir d’autres manières d’être, de penser et de vivre. Les premières lignes de Enfance d’un chaman sont :
 » Vient alors ce premier matin. Celui dont tu te souviendras chaque fois que tu ouvriras les yeux par la suite. Étonné d’être parti ce jour-là avec tant d’innocence. Ébahi encore d’y avoir survécu. »


Conversation animée par Georges Buisson

Bon à savoir

Réservation en cliquant sur notre bouton "Billetterie" / au 02 48 96 17 16 / sur resa@noirlac.fr

Tarifs

5 € Tarif unique