dimanche 18 novembre

17H00

Salle des communs

L'espèce humaine sera t-elle la prochaine à disparaître ?

Avec Bruno David, naturaliste spécialisé en paléontologie et sciences de l’évolution et de la biodiversité. Président du Muséum d’histoire naturelle de Paris.

L’extinction de masse concerne des centaines d’animaux ou plantes de notre quotidien, qui se raréfient de plus en plus, fragilisés par les activités et les comportements humains. L’abeille domestique, le martin pêcheur ; l’alouette des champs la pipistrelle, le ver de terre, certaines libellules, l’anguille, le hérisson ne seront-ils plus que de simples souvenirs dans un proche avenir ?

 

Bruno David affirmait dans un interview à Libération :

« On parle beaucoup du réchauffement climatique mais la plus grosse pression sur la biodiversité est le changement d’usage. C’est l’utilisation qu’on fait de la planète qui impacte le plus la biodiversité. »

Il rappelle en outre qu’un déclin mondial et extrêmement brutal de la biodiversité, qui touche des groupes extrêmement divers, les vertébrés, les insectes et la microfaune du sol n’a jamais été aussi rapide dans l’histoire.
Comment, au-delà de ce que chacun de nous peut se rendre compte simplement en entendant moins chanter les oiseaux, en voyant moins de papillons butiner sur les fleurs ou en observant, impuissant, la disparition des abeilles, peut-on dresser un état des lieux de notre planète ?
La conversation avec Bruno David permettra d’appréhender le parcours singulier de ce scientifique, la mission qui est la sienne à la tête du Muséum national d’histoire naturelle et son point de vue sur cette extinction majeure des espèces. Dans quel l’état d’esprit se trouve celui qui nous met en garde en affirmant : « On ne pourra pas toujours s’en tirer, il n’y a pas de planète B… »

Parcours

Bruno David a suivi un cursus en science de la terre à l’université Claude Bernard à Lyon.
En 1985, il obtient un doctorat d’état à l’université de Bourgogne. En 1991, il est nommé directeur de recherche et prend, en 1995, la direction du laboratoire de Paléontologie du CNRS à Dijon.
Il a été vice-président de la société géologique de France et président du Conseil scientifique de l’Institut français de la biodiversité.
Il a présidé pendant six ans le Conseil scientifique du Muséum national d’histoire naturelle avant d’en devenir le président en 2015.
Très impliqué dans des actions de diffusion en direction du grand public, il a contribué à des évènements comme les Rencontres science et citoyen, la Fête de la science ou encore la Nuit des musées.
Bruno David a écrit ou co-écrit plus d’une dizaine d’ouvrages de référence dont Paléobiosphère, Mondes marins : voyage insolite au cœur des océans ou La Biodiversité de crise en crise.

Télécharger la biographie complète de Bruno David

Bon à savoir

Sur réservation au 02 48 96 17 16 ou sur resa@noirlac.fr

Tarifs

5 € Tarif unique